FRAGMENTS

Les forêts sacrées sont nombreuses sur Terre, berceaux de légendes, de croyances, d’évènements historiques, beaucoup de civilisations y puisent leurs origines.

 

Ce travail est une archéologie du futur, si ces forêts venait à disparaitre, qu’en garderions nous ?

 

Comment conserver un morceau de ces histoires, une trace de ces arbres ou vivent les esprits, les rois et les sages ?

 

Ce travail est aussi une observation de toutes les richesses qui constituent un morceau de bois de sa texture à ce qui le composent : champignons, dioxyde de Carbonne, mousses et organisme parfois invisible à l’œil nu.

 

Tous ces éléments essentiels qui composent nos arbres et nos forêts sont ici perceptibles et figés dans le temps à jamais.

 

Sur certaines pièces, une couleur émane du bois.

Cette auréole mystique de couleur vive provient du lichen, ce champignon qui traverse les âges. Il est présent sur terre depuis 500 millions d’années et recouvre 6% de la surface terrestre

 

Le dioxyde de Carbonne prisonnier du bois fait apparaitre des traces argentées, il est grâce à l’inclusion visible à l’œil nu et habille le bois tel de l’argent liquide.

 

Fragments
2018 – 2021
Bois – Résine
60cm x 20 cm x 15cm
8 sculptures

N°1 – Chêne de la forêt de Brocéliande

Credits Photo Adrien Thibaut